Comment réaliser des masques de protection efficaces

Depuis quelques mois un terme a envahi notre quotidien: masque FFP2.

En effet, en pleine crise sanitaire ce masque à usage médical est devenu une denrée rare et l’objet de toutes les convoitises.

Mais que signifie FFP ? Pourquoi les masques FFP2  sont plus efficaces que les autres? Et enfin, comment réaliser un masque de protection efficace ?

C’est ce que nous allons voir tout de suite.

Que signifie FFP ?

Les masques de protection FFP désignent des pièces faciales filtrantes à particules.

Ils se classent en trois catégories FFP1, FFP2, FFP3 qui correspondent à la nature de leur protection.

  • Le masque FFP1: Idéal pour le bricolage, il protège des poussières fines (charbon ,ciment…)
  • Les masques FFP2: C’est un masque médical qui protège de particules fines et toxiques (champignons, virus, bactéries..)
  • Le FFP3: C’est un masque de très haute protection qui comporte une valve et qui protège de toutes les particules fines (plomb, amiante, légionelle…)

Donc, le masque FFP2 prévient à la fois de la transmission et de la contamination.

Quelle est la particularité du masque FFP2?

différences masques de protection coronavirus 

source Le journal des femmes Adobe stock[/caption]

L’efficacité de ce masque réside dans sa composition.

En effet, il est composé de fibres non tissées de polypropylène. Le polypropylène est une matière plastique fabriquée à partir d’une source de chaleur de haute densité.C’est un matériau écologique qui est très utilisé aujourd’hui pour remplacer le plastique.

On en trouve dans notre quotidien dans la composition de sac d’épicerie et de certains vêtements.

Le tissus fait avec du polypropylène est très résistant, abrasif, imperméable et pratiquement indéchirable

C’est pourquoi le masque FFP2 a une efficacité de 98%.

Le masque artisanal

Un masque artisanal apporte une protection d’environ 60-70%. Cependant il représente une alternative non négligeable face à la pénurie des masques FFP2.

En effet, l’Académie de médecine recommande en plus des mesures barrières, le port d’un masque « alternatif » lors de chaque sortie durant la période de confinement.
Certains médecins pensent que c’est inutile, d’autres que c’est « mieux que rien »
 
Il existe 2 versions:
 

La version à coudre à la machine.

Le modèle officiel

Le modèle reconnu le plus efficace est celui proposé par l’AFNOR ( association française de normalisation)

Sa réalisation demande un peu de technique, donc pour celles qui sont  douées avec la machine à coudre, le Tuto est ICI  et le patron c’est par LA

L’autre modèle

Matériel:

  • Chutes de tissus en coton d’environ 20 cm
  • Molleton (polaire par exemple)
  • élastique
Réalisation:
 

Découpez 2 couches de tissus en coton et une couche de molleton placée entre les deux.Il reste ensuite à ajouter les élastiques.

 Le CHU de Grenoble à mis en ligne un tutoriel dont voici le lien: disponible ICI
 
La version sans couture
 
Découvrez dans la vidéo ci-dessous une méthode très rependue actuellement sur le Web

A lire aussi:

Sur le blog

Solutions hydroalcooliques maison lesquelles sont efficaces, à lire ICI 

Source Web

Site L’atelier des gourdes à découvrir ICI

C’est à vous !!

Je vous invite à laisser vos impression et astuces pour vous protéger des virus.

Si cet article vous a plu, partagez-le !!