Des protections solaires ecoresponsables

Avec l’arrivée des beaux jours, les crèmes solaires s’invitent dans nos routines de soin.

Cependant, s’il est indispensable de protéger sa peau, le choix du produit est primordial. 

En effet, la composition des crèmes solaires peut être source de danger pour l’organisme et pour l’environnement.

Alors quels sont les dangers de certains filtres solaires? Comment réaliser une protection solaire maison ou choisir une crème sans danger ?

C’est ce que nous allons voir tout de suite.

Les effets des crèmes solaires sur l’organisme et l’environnement.

Des filtres nocifs

Il existe deux sortes de filtres solaires: les chimiques et les minéraux.
Les filtres UV chimiques dont les plus courants sont l’homosalate, l’octocrylène et le benzophénone, sont désormais reconnus comme perturbateurs endocriniens et sources d’allergies cutanées.

Concernant les filtres minéraux, il y a l’oxyde de zinc et le dioxyde de titane. Cependant, seul l’oxyde de zinc est reconnu sans danger.

Des produits qui polluent les océans

Les produits de protection solaire, crèmes, huiles, aérosols se répandent à hauteur de 25 000 tonnes par an dans les océans. Cette diffusion est responsable de la destruction de la faune et de la flore marine ainsi que des récifs coralliens.

De plus, les molécules qui attaquent les coraux et provoquent la mort de végétaux risquent de se retrouver dans nos assiettes à travers les crevettes, les coquillages et les poissons.

Comment se protéger

Il est possible de réaliser facilement une crème solaire maison. Celle-ci aura un indice de protection d’environ 20.

C’est une alternative idéale pour le quotidien pendant la période estivale, mais selon le type de peau cela peut s’avérer insuffisant en particulier pour les enfants.

Il existe également des marques 100% françaises qui se sont lancées dans la réalisation de produits respectueux de l’environnement et non dangereux pour l’organisme je vous en parlerez un peu plus loin dans l’article.  

Les protections solaires écoresponsables

La recette maison
 

Il y a de nombreuses combinaisons possibles. En revanche l’élément indispensable est l’oxyde de zinc.

J’ai sélectionné une préparation simple qui se conserve longtemps.

Ingrédients

  • 12 cl d’huile d’olive
  • 6 cl d’huile de coco
  • 15 g de cire d’abeille
  • 2 cuillères à soupe d’oxyde de zinc.

Préparation

  1. Dans une casserole faites fondre à feu doux l’huile, d’olive, de coco et la cire d’abeille.
  2. Mélangez pour obtenir une préparation homogène.
  3. Hors du feu ajoutez l’oxyde de zinc et mélangez. 
  4. Laissez refroidir
  5. Versez dans un flacon, c’est prêt !!

Où se procurer les ingrédients.

Les huiles végétales sont disponibles dans les supermarchés. La cire d’abeille et l’oxyde de zinc sont accessibles en magasins Bio et sur internet.

L’oxyde de zinc doit être sans nanoparticules.

Voici une petite sélection de produits de qualités. 

  • Cire d’abeille 100% naturelle disponible ICI
  • Oxyde de zinc sans nanoparticules à découvrir ICI

Les marques qui respectent la peau et l’environnement.

 

Mimitika

Crème hydratante formulée à partir d’ingrédients sains pour respecter la peau et l’environnement.

 

EQ Evoa

Protection solaire minérale Bio alliant innovation et bien-être.

   

Les laboratoires de Biarritz

Ingrédients biodégradables, emballage recyclable, tolérance maximale.

 

A lire aussi 

Sur le blog

  • Recette pour des autobronzants 100% naturels, à découvrir ICI
  • Recette maison pour un bronzage naturel, à lire ICI

Ailleurs sur le web

  • Site ONG CORAL GUARGIAN pour retrouver la liste des filtres suspects pour l’environnement, disponible ICI

C’est à vous !!

Qu’en pensez-vous? Quelle protection solaire utilisez-vous ?
Je vous invite à laisser vos impressions en commentaire.
Si cet article vous a plu, partagez-le !!